Page principale.

 

Le Borinage

   Mines du Borinage

   Levant de Flénu

   L'accident du Fief

   Sociétés Boraines

 

Le Centre

   Mines du Centre

   Charb. de  Ressaix

   Bois-du-Luc

   Sociétés du Centre

 

Le Pays Noir

   Mines du Pays Noir

   Le Bois du Cazier

   Sacré-Madame

   Sociétés carolos

 

Le Hainaut

   Immigration Italienne

   La CECA

 

Le mineur au 19ème

   Les métiers

   Lampes : historique

   Quelques notions

 

 

Page principale

 

 

MINES DU BORINAGE 2


Flénu : Société Anonyme des Produits Puits n°18 dit "Sainte-Henriette", profondeur atteinte 1.150 mètres. En 1860, un coup de grisou fit 9 morts. Le 7 août 1868, le puits fut victime d'une catastrophe due à une explosion. Une voie s'était remplie de grisou par des fissures venant d'une couche inférieure abandonnée depuis longtemps. Il y eut 55 morts. Enfin, en 1872, un coup de grisou fit 9 morts. Fin d'exploitation en 1932.

 

Frameries : Compagnie des Charbonnages Belges siège n° 2 dit "l'Agrappe". Accidents comptant plus de 10 morts : 12 janvier 1864 : 15 morts, 29 juillet 1874 : 15 morts, 16 décembre 1875 : 112 morts, 17 avril 1879 : 121 morts, 1 septembre 1892 : 27 morts. Avec au total plus de 300 morts, cette fosse fût la plus meutrière du Borinage. Fin d’exploitation en 1922.

 

Frameries : Compagnie des Charbonnages Belges, dit "Crachet-Picquery". Cette photo représente les anciens châssis à Molettes, le puits n°11 et n°12 dit "Ste-Mathilde". Au puits n°12, on exploita à 880, 976 et 1015 mètres de profondeur. Les Coups de grisou les plus graves : en 1839 : 28 morts, en 1892 : 22 morts et en 1898 : 26 morts. Dans les années 1950, la société modernisa, à grands frais, les puits avec des équipements plus modernes. Mais, en 1960, les travaux furent à peine finis que les deux puits fermèrent.

 

Genly : Société Anonyme des Charbonnages du Nord de Genly. Créée en 1908, pour exploiter une concession sous Genly. Ce siège ne fut pas rentable. L'unique siège ferma en 1913 et la société fut mise en liquidation.

 

Ghlin : Société Anonyme des Produits. Situé à Ghlin, ce siège (creusé en 1873) ne fut pas exploité très longtemps, à cause de sa rentabilité médiocre. Fin d’exploitation le 1 avril 1921.

  

La Bouverie : Compagnie des Charbonnages Belges, siège n° 5 dit "Ste-Caroline". Ce puits fut exploité de 1841 à 1925.

 


Suite